08 octobre 2012

ARTcité 2012 à Fontenay

La 11e édition d'Artcité a été officiellement lancée samedi soir en l'hôtel de ville de Fontenay-sous-Bois. Devant un public spécialiste de l'art contemporain essentiellement parisien, notre maire a débuté son discours par cette citation révélatrice de l'ambiance de fin de règne qui prévaut dans notre chère cité : "L'habitude tue le désir" !

Tu m'étonnes après 47 ans de pouvoir communiste, le désir est bien évidemment annihilé, enfin un peu de lucidité ! Bon soyons totalement honnête, Monsieur Voguet contestait cette maxime en s'appuyant sur la présence d'un public venu à ses yeux en nombre suffisamment important, pour lui faire dire que justement après 10 éditions, l'habitude ne tuait pas le désir... d'art contemporain !



J'avoue que cette exposition est assez diverse et intéressante, mais vous me permettrez de poser deux questions.

La première : Qui se cache dans ce tableau ? Y'a du Staline (évidemment) mais pas forcément que ! Javoue qu'avec le sympathique Loïc Damiani-Aboulkheir, conseiller municipal (PC), en regardant les yeux assez longuement nous nous sommes interrogés sur la présence ou non d'un dirigeant chinois dans ce regard ! Bref c'est de l'art que voulez-vous il n'y a rien à dire ! Juste laisser le flot des émotions prendre le dessus... Les émotions ne venant pas j'ai préféré aller me poster devant les oeuvres de Christophe Blanc qui sont, elles, véritablement impressionnantes et chargées d'émotions.





















La deuxième : Pourquoi fermer la Halle Roublot le dimanche alors qu'un très grand nombre d'habitants n'ont que ce jour pour aller admirer les oeuvres exposées ? Malheureusement je n'ai pas de réponse, juste une promesse celle d'ouvrir ce lieu le week-end si les Fontenaysiens nous font confiance en 2014.

2 commentaires:

  1. S'il n'y avait que la Halle Roublot de fermée ! Fontenay c'est du vernis mais derrière il n'y a plus rien...
    Bravo pour ce blog en espérant que vous réussissiez à mobiliser autour de vous... car l'opposition est moribonde depuis longtemps nous avons besoin de jeunesse.

    RépondreSupprimer
  2. Merci avec vous, avec vos amis nous pouvons engager un changement nécessaire à Fontenay !

    RépondreSupprimer