12 décembre 2012

Interview : Dîtes-nous Jean-Louis Borloo...

Q : Vous avez créé l’UDI. Pourquoi ce nouveau parti politique ?
JLB : En créant l’UDI, nous avons réuni des sensibilités politiques dispersées pour bâtir ensemble une nouvelle force centrale de la vie politique qui soit capable de rassembler largement et prête à gouverner.




Q : Vous venez de l’UMP, certains vous accusent de diviser votre camp ?
JLB :
Comme beaucoup, il y a 10 ans, j’ai cru au projet du président Chirac visant à créer un parti unique. Comme beaucoup, je constate que nous avons échoué. Et que malheureusement, nous avons peu à peu perdu toutes les élections, locales et nationales. Notre projet est celui d’un nouveau rassemblement autour d’une force politique de centre droit moderne et innovante pour créer enfin les conditions d’une coalition gagnante avec l’UMP. L’objectif est clair : reconquérir ensemble toutes les responsabilités perdues au profit d’un Parti socialiste qui ne cesse de décevoir les français par son amateurisme et son inefficacité.


Q : Ainsi enfermé dans une logique d’alliance, serez-vous un parti vraiment indépendant ?
JLB :
L’UDI n’est pas une coalition de partis, c’est un mouvement à part entière, totalement indépendant. Nous déciderons librement de notre organisation, de nos choix politiques et de nos investitures. Mais l’indépendance que nous affirmons ne nous entrainera ni dans l’isolement, ni dans l’ambiguïté. L’UDI est un parti d’opposition qui aspire à offrir une véritable alternative à la coalition de gauche qui détient tous les pouvoirs en France.


Q : Qu’est ce qui fait alors votre différence ?
JLB :
Nous sommes les héritiers d’une famille politique qui incarne des valeurs d’ouverture, de modération, de tolérance et qui refuse toute connivence avec les extrêmes. Nous croyons en l’Europe qui garantit non seulement la paix mais aussi la croissance, tout en respectant la diversité des nations. A l’heure où le Gouvernement s’attaque brutalement aux entrepreneurs alors qu’ils sont les seuls à créer de la richesse, nous voulons inventer un nouveau modèle économique et social afin de réconcilier la liberté d’entreprendre et la solidarité.
Enfin, l’UDI est le parti de l’écologie raisonnable. Il n’est plus tolérable que ce sujet majeur pour notre avenir soit abandonné aux seules mains d’un parti plus marxiste qu’écologiste. Nous voulons rassembler très largement sans ostracisme toutes celles et ceux qui veulent s’engager pour construire une France confiante et juste.

1 commentaire:

  1. J'apprécie Jean louis Borloo et je sais que vous un de ses proches. Pour moi monsieur borloo incarne le concret et ça aujourd'hui c'est ce que j'attends de nos politiques

    RépondreSupprimer