07 décembre 2012

L'ascenseur social est encore et toujours en panne !

Je vous parle régulièrement des gros problèmes que subissent au quotidien les habitants du 3-5-7, rue Jean-Macé (les lecteurs fidèles et les nouveaux pourront retrouver mes articles ICI, LA et ICI). Je ne peux donc passer sous silence que ce matin les ascenceurs du 7 étaient en panne obligeant les familles à utiliser les escaliers et certaines à rester chez elles. Désormais l'un des deux refonctionne mais pour combien de temps ?

Où en sont les belles promesses et les engagements de M. Saint-Gal (PCF), de M. Bedouret (PS) et de Mme Abeille (EELV) ? Lors de notre réunion avec les locataires j'avais demandé des actes forts, j'avoue avoir terriblement de peine pour celles et ceux qui vivent chaque jour dans ces conditions et qui, une nouvelle fois, ont cru ces promesses énoncées avec force et détermination dans cette cantine de l'école Paul-Langevin.

Aujourd'hui donc les ascenceurs tombent toujours en panne.
Aujourd'hui donc certains locataires condamnent certaines pièces non-chauffées.
Aujourd'hui donc certaines salle de bains subissent toujours des dégâts des eaux.
Aujourd'hui donc aucun local n'est alloué au collectif.
Aujourd'hui donc personne ne connaît ni le jour ni l'heure de la venue du président de Valophis (pourtant annoncée avec tambours et trompettes comme le sauveur).
Aujourd'hui donc personne ne sait si la baisse de 15 euros sur le chauffage urbain est maintenue en 2013 ou s'arrête au 31 décembre 2012.

Aujourd'hui donc rien de nouveau, comme depuis trois ans...

J'ai en tête, encore, les paroles de nos élus de la majorité qui se vantaient de construire et construire des logements publics (pour reprendre le vocable de M. Voguet). Oui mais dans quelles conditions laissent-ils vivre leurs administrés... cela ils s'en lavent les mains seuls les chiffres comptent mais à l'heure du bilan je suis sûr que Fontenay saura se réveiller.




2 commentaires:

  1. C'est vraiment la réalité nous sommes des lapins dans des clapiers ... Nous devons nous taire sinon nous serons écrasés comme tous contestataires dans un régime totalitaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalitaire n'exagérons rien mais oui il faut réagir et montrer a cette majorité municipale que la règle du jeu doit changer ! Réveillons Fontenay ensemble !

      Supprimer