10 décembre 2012

Le square aux chats, toujours en retard !

D'accord, critiquer une équipe municipale sur les retards de livraison des travaux n'est pas "charitable". Ça arrive dans chaque commune, et bien souvent cela est lié à des paramètres indépendants de leur volonté. Mais quand l'équipe municipale communique sur le fait que c'est le maire et la municipalité qui réalisent ces travaux (oui oui avec leurs petites mains et leurs petites pioches, c'est écrit sur chacun des panneaux) j'avoue qu'ils tendent le bâton pour se faire battre ! Bref toujours est-il qu'initialement annoncés pour le 26 novembre, les travaux du square aux Chats ne sont toujours pas terminés ! La fin est maintenant annoncée pour le 31 décembre (+36% de retard pour les statisticiens !).

Quelle que soit la raison du retard, ce sont comme toujours les riverains qui en pâtissent !


Il doit y avoir un vrai problème à l'allumage car la rampe d'accès pour les personnes handicapées et les poussettes, terminée il y a un mois, a été partiellement démontée.

La raison ? En creusant un peu du côté des agents communaux, qui n'en peuvent plus des méthodes de management "maison", (oui vous n'imaginez pas ce que les agents communaux peuvent livrer comme commentaires sur l'équipe municipale via ce blog !),  on découvre qu'une élue "verte" aurait demandé la suppression de ces murets de 30 cm de haut de part et d'autre de la rampe d'accès car elle trouvait que cela faisait "trop de béton" ! On a eu beau lui dire qu'en matière de sécurité cela était plutôt une bonne chose, "niet" on arase tout... Je ne vous raconte pas la "cote d'amour" de cette élue parmi le personnel des services techniques...

Le seul point positif de ces travaux, puisque le mobilier de jeux reste le même, c'est que le socle de béton qui se trouvait dans le square a été détruit ! Ouf quand on sait le nombre de chutes qu'il a causées.

Alors à quand l'ouverture ? Aucune idée mais je parie qu'il y aura une très belle cérémonie d'inauguration avec moult documents de communication à la clef !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire