15 janvier 2013

Fontenay Com'unique !

"Il a neigé toute la nuit sur Fontenay-sous-Bois, mais grâce au travail acharné de Jean-François Voguet et de ses adjoints socialistes et communistes, plus un flocon ne se trouvait sur nos routes et nos trottoirs ce matin, signe que l'action de la l'équipe municipale est formidable !"

NON, ami lecteur tu ne rêves pas, c'est sans doute en ces termes que le journal Le Parisien de demain devrait titrer son billet quotidien sur notre ville ! 

En effet, quand on découvre l'article de ce jour faisant suite à la panne d'hier à l'école Elisa-Le Sourd on peut, en effet, s'interroger et féliciter l'équipe de la communication de Fontenay ainsi que son Cabinet. Asséner autant de contre-vérités dans la presse, c'est énorme mais plus rien ne surprend dans notre ville, il faudra juste l'assumer, ensuite, devant les parents d'élèves dont les enfants dès 9h hier étaient dans un froid glacial et nous expliquer pourquoi ils sont allés déjeuner dans une autre école 4 heures avant la dite panne !


Je ne blâme pas la presse je sais combien il est difficile d'avoir accès à la vérité dans une ville comme la nôtre ! Enfin, étonnant de lire des informations dans Le Parisien alors qu'hier rien n'était mentionné sur le site internet de la ville qui aime se faire surnommer l'innovante ! Là encore les parents apprécieront. J'ai mon avis : très simple d'ailleurs, si certains comme moi râle, la mairie accusera la presse d'avoir mal compris... Je vous parie un billet que demain on nous explique que ce n'était pas à 16 h la fuite d'eau mais bien à 6 h ! Et qu'une fois encore les journalistes auront bon dos ! Difficile d'être opposant à Fontenay mais pas facile d'être journaliste non plus... Bonne journée.



2 commentaires:

  1. Je suis atterrée ! Dès l'ouverture des classes il faisait froid dans cette école et pourtant c'est écrit à 16h soit à la fin de la journée ??? une école bien isolée ???? MAIS JE REVE !!!!! Merci monsieur Lecocq pour ce blog qui fait du bien

    RépondreSupprimer
  2. Saisissante vérité que votre article...

    RépondreSupprimer