05 août 2013

Le souci du détail !



L’actuelle majorité municipale s’est lancée il y a peu dans une opération séduction ! Objectif : profiter de l’été, et des quelques mois qui restent avant les élections, pour marquer les esprits en faisant réaliser par le Conseil général du Val-de-Marne, une série de travaux sur la voie publique. La ficelle est évidemment trop grosse pour « faire croire » aux habitants que l’équipe municipale s’intéresse enfin à sa voirie ! Je salue le souci du détail de Monsieur Voguet, mais désolé comme une très grande majorité de Fontenaysiens nous ne sommes pas dupes de cette opération séduction… justement parce que le souci du détail est une fois encore absent ! Explications.


D’abord, il y a les travaux au Village. Pas d’explications ciblées (j'entends rue par rue) chez les commerçants ou les riverains, mais surtout pas de phasage permettant aux habitants d’éviter de se retrouver dans des rues en sens interdit ou tout simplement bloqués dans des voies sans issue… Je ne parlerai donc pas des panneaux de signalisation posés n’importe comment, et des panneaux d’informations totalement inexistants !

Ensuite, il y a l’absence de suivi dans les travaux. En l’occurrence, l’exemple de la pose de bordures boulevard de Verdun est effarant ! La photo jointe montre, là encore, que l’intention était plus de dire : "nous agissons" que véritablement de répondre à une problématique de lutte contre le stationnement anarchique ou de sécurisation des arbres et des portières ! Deux bordures par ici, une bordure là puis rien, puis deux, puis une, etc.
Enfin, il y a encore l’absence de cohérence entre les matériaux utilisés et le mobilier urbain installé. Fontenay se targue d’être une ville à la mixité enrichissante quand elle n’est en réalité qu’une ville (dé)composée ! Le souci du détail, renforcerait le sentiment d’appartenance à une même communauté d’habitants en faisant le choix, par exemple, d’un mobilier urbain commun, ou cohérent. Mais là encore ce n’est en aucun cas le souhait de notre maire dont l’axe politique est de faire croire à chacun qu’il est unique, quand tous demandent à faire corps, c’est cela une commune, une communauté d’âmes fontenaysiennes fière d'appartenir non pas à un quartier mais bien à une ville. Quand on ne connaît que le clientélisme difficile de se renouveler...

Vous l’avez compris, bricolage et vieilles ficelles sont la base de travail de notre exécutif local, enfermé dans des méthodes anciennes. Même le parti socialiste semble le comprendre en faisant le choix de quitter cette équipe municipale pour partir sous sa propre bannière. 
Vous l'avez compris, cette méthode de gestion de cité n’est, en tout les cas, pas celle de notre équipe qui souhaite insuffler un esprit nouveau et qu’ensemble, nous puissions, enfin, réveiller Fontenay et apporter cette attention au quotidien des habitants. C’est cela le véritable souci du détail et de la communauté.

5 commentaires:

  1. Fini les vacances ? Très juste comme analyse surtout concernant Verdun je ne comprends pas la logique moi

    RépondreSupprimer
  2. Le souci du d&étail c'est agir pour réparer le feu rouge en haut d'Emile Zola qui est resté en panne 5 jours sans clignotant orange

    RépondreSupprimer
  3. Le souci du detail est effectivement assez inquietant lorsque l'on voit les travaux effectués au niveau de la place des rosettes, déja 9 semaines de pelleteuses, de trous béants dans tous les sens, je m'interroge sur la finalité de ce massacre, quel âme va avoir ce lieu .... une fois l'approximation fumante achevée.

    RépondreSupprimer
  4. Mon cher Gildas Lecoq
    Le même type de photographies sera à votre disposition. Prises à Vincennes... et cela fera plaisir au Maire dont vous êtes très proche collaborateur! Votre post est une aimable plaisanterie! Michel Tabanou

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur l'adjoint au Maire, votre commentaire l'est tout autant... merci de me donner la raison alors de ces défauts de réalisation. J'attends avec impatience votre justification... ! Gildas LECOQ

    RépondreSupprimer