19 septembre 2013

Inauguration de la permanence


Mardi 17 septembre, Valérie Pécresse et Maurice Leroy, anciens ministres tous les deux, sont venus inaugurer la permanence de l’équipe « Ensemble, réveillons Fontenay » (111, rue Dalayrac) en présence d’une foule nombreuse et chaleureuse malgré la pluie. Parmi les personnalités présentes on pouvait noter la présence du Sénateur Maire de St Maurice, Christian Cambon, Laurent Lafon Maire de Vincennes et conseiller régional d'île de France et de Didier Gonzales et Patrick Beaudouin, respectivement maire de Villeneuve-le-Roi et de St Mandé. 

« Si nous organisons cette réunion dans la rue ce soir, c’est pour montrer que nous n’avons pas peur du combat politique qui s’annonce, et qu’ensemble nous nous engageons sur le chemin de la reconquête » a annoncé Gildas Lecoq en introduction de son propos qui déclinait le slogan de sa campagne.

« Ensemble, nous voulons réveillez cette ville »


ENSEMBLE
« Ensemble, nous voulons réveillez cette ville. Ensemble, parce que nous avons fait le choix il y a un peu plus d’un an maintenant de nous unir. Ce soir nous ne parlerons pas de l’UDI ou de l’UMP, mais seulement de notre désir de changement pour cette ville, car notre seul parti c’est Fontenay. Ensemble, ce sont des femmes et des hommes engagés qui forment ce groupe renouvelé, dynamique et représentatif de cette ville. Des femmes et des hommes venant d'horizons divers qui ont un seul dessein pour leur ville, celui d’additionner leurs nuances pour faire gagner Fontenay. »

REVEILLONS
« Réveiller Fontenay, c’est conduire enfin cette ville dans le XXIe siècle, proposer un projet novateur et pragmatique répondant aux attentes des habitants, c’est prendre en considération le quotidien de chacun et agir. Réveiller Fontenay c’est faire preuve d’audace pour cette ville, lui redonner de l’ambition et une attractivité qu’elle a perdue depuis trop longtemps. Réveiller la ville c’est proposer enfin un projet nouveau, moderne, exemplaire et pragmatique »

FONTENAY
« Fontenay c’est la belle endormie, une ville hélas grise à l’image de ce temps ce soir. Fontenay c’est une ville qui fait perdre tout sentiment d’appartenance à ses habitants. Pourtant Fontenay est une ville agréable, riche de ses spécificités, une ville non pas mixte comme nous le font croire les élus de la majorité mais une ville composée voire décomposée qui mériterait une attention commune à chacun, à chaque quartier. Fontenay c’est une ville bouillonnante d’énergie mais en perte d’idées, d’énergie et surtout divisée dans son exécutif. »

Brigitte Chambre-Martin a, quant à elle, invité « les Fontenaysiens à oser », soulignant ensuite « qu’oser c’est gagner ! S’engager pour Fontenay, c’est s’engager dans notre diversité en rassemblant nos valeurs pour que les choses changent dans cette ville. C’est aussi s’engager pour l’avenir et l’espoir de nos enfants, s’engager, à rejoindre ce groupe dynamique et volontaire, à venir dans cette permanence qui sera un lieu d’échange et de dialogue, un lieu de reconquête. »

Maurice Leroy et Valérie Pécresse ont pour leur part encouragé cette équipe chaleureusement. « Vous devrez aller voir chaque électeur, frapper à leur porte, aller à leur rencontre » a souligné Maurice Leroy. « Je connais l’énergie de Gildas, je salue sa capacité d’analyse, et lui reconnaît une qualité celle de respecter ses adversaires et notamment l’ancien maire Louis Bayeurte (Maurice Leroy est un ancien communiste). Une campagne électorale se gagne de façon organisée et méthodique, je sais que Gildas saura mener ce challenge ! ». Valérie Pécresse, pour sa part, a souligné que « toute ville est gagnable si une union se forme autour d’un candidat de qualité et bénéficiant de soutiens. C’est le cas de Gildas Lecoq. Les Municipales sont importantes,  car elles constituent les petits ruisseaux qui se transformeront en grandes rivières au niveau régional. Vous pouvez gagner cette élection et changer le visage de cette ville. Je me souviens encore de la bande de jeunes loups qui avaient décidé de s’attaquer aux villes de l’ouest parisien il y a plusieurs années. Ils ont conquis Suresnes, Puteaux, Issy les Moulineaux…. Et aujourd’hui les habitants de ces villes sont bien loin de regretter leur choix d’avoir fait confiance à cette nouvelle génération ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire