03 septembre 2013

Pour une campagne respectueuse des candidats... et des électeurs !

J'ai été destinataire d'un projet d'acte d'engagement pour une campagne démocratique et respectueuse proposé par le candidat Patrice Bédouret (PS). Je me félicite de cette démarche à laquelle je souscris sur le principe évidemment, ayant été moi même, ainsi que certains membres de mon équipe, les victimes de "hasards" moins folkloriques qu'il n'y paraît.

Toutefois, si le candidat sortant, JF Voguet, maire de Fontenay, après 37 années de mandat (50 si vous y ajoutez ses années au conseil général et au Sénat), n'est pas prêt à signer cet acte d'engagement la démarche n'aura aucun effet. C'est donc dans cet esprit que j'ai hier répondu au candidat Bédouret après lui avoir expliqué mes motivations de vive voix.

Courrier adressé à Patrice Bédouret


La réaction du candidat sortant Voguet que j'ai pu lire dans la presse ce matin m'interroge :

Article dans Le Parisien du 3 septembre 2013

- soit il n'est plus conscient de cette tension malsaine et palpable qui règne dans la ville en ce début de campagne et reconnaît donc être complètement déconnecté de la réalité de sa ville, 

- soit en refusant de signer cet acte symbolique il accepte au contraire ce climat délétère et là les fontenaysiens doivent véritablement s'interroger sur sa conception de la vie politique locale.
Enfin l'insistance de son collaborateur à souligner une fois encore que le dossier de l'A86 ne pourrait souffrir d'aucune critique est surprenante compte tenu du sujet initial de l'article...

Pour ma part j'attends donc que monsieur Voguet se réveille, constate le climat qu'il laisse s'installer dans sa ville en ne le dénonçant pas, et paraphe cet acte d'engagement, proposé par son adjoint candidat à l'élection municipale, pour le signer à mon tour enfin.


Gildas Lecoq
Ensemble, réveillons Fontenay

www.gildaslecoq.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire