26 septembre 2013

Requalification du centre commercial des Larris

A l'ordre du jour du Conseil municipal de ce soir, un point semble noyé au milieu du programme de la soirée. Le point numéro 10 qui s'intitule "Requalification du centre commercial des Larris - convention de mandat entre la Ville et Marne au Bois Aménagement - SPL". Noyé mais suffisamment visible pour que la majorité municipale conduite par M. Voguet puisse une fois encore faire croire qu'elle s'intéresse au devenir du quartier des Larris ! Et pourtant quel manque d'ambition...

C'est une note de quelques lignes dans un flot de notes alors que ce devrait-être un projet mobilisateur de toutes les énergies ! Un véritable projet de ville... A quelques mois des élections le maire a nécessairement besoin de faire croire qu'il s'intéresse aux Larris, je peux le comprendre tant la situation urbaine est dans un état d'abandon, alors il nous sort du chapeau une énième étude histoire de calmer le monde. Et que dit cette note ?
Avec Brigitte Martin et Martine Riou lors de notre passage à la fête des Larris

D'abord que malgré les interventions entreprises dans le passé notamment sur le centre commercial celle-ci "présente encore un ensemble de dysfonctionnement qui en font aujourd'hui un lieu en grande difficulté d'un point de vue économique, social et urbain" ! Autant de lucidité fait plaisir dommage de ne pas reconnaître en être en partie le fautif mais bon... L'objet de ce nouveau projet ? Confier à la SPL une mission "d'études de faisabilité urbaines, techniques, architecturales, commerciales et financières ". Encore une me direz-vous après le projet Anru laissé aux oubliettes, le ^plan-guide d'aménagement urbain, le schéma directeur des déplacements etc...

Les Larris méritent un big-bang urbanistique, une attention particulière et forte. Un investissement lourd et durable plutôt que des kyrielles d'études pour accoucher d'une souris...

Il est évident que ce soir notre groupe votera cette délibération mais franchement comment peut-on réellement croire le maire quand on voit cette nécessité d'action depuis si longtemps. Il est grand temps que Les Larris se réveillent...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire