08 octobre 2013

Problème de sécurité à l'école Victor-Duruy

Voici copie de la lettre que j'ai adressé ce jour à Monsieur le maire de Fontenay afin que des solutions soient rapidement prises dans cet établissement scolaire.


-----------------------------------



Monsieur le Maire,

Hier midi, deux élèves scolarisés en classe de primaire à l’école Victor-Duruy de Fontenay-sous-Bois ont quitté l’établissement alors qu’ils étaient inscrits à la cantine afin de partir déjeuner à l’extérieur. Heureusement pour eux, les enfants se sont rendus dans un restaurant où travaillait l’un des parents, qui a aussitôt prévenu la direction de l’établissement scolaire - qui n’avait, à ce moment-là de la journée, pas encore constaté la sortie non autorisée de ces élèves.

Sachant que pareille mésaventure a déjà eu lieu par le passé (deux élèves plus petits allant déjeuner dans le bois), je me permets de me faire le porte-parole de certains parents qui s’inquiètent quant à la qualité de la surveillance effectuée lors de la pause méridienne dans cet établissement. Les enfants ont compris qu’ils avaient commis une grosse bêtise mais ne peuvent en aucun cas être considérés comme responsable dans cette pénible histoire.

Je me permets donc de vous alerter et de vous demander, au nom des parents d’élèves que chacun de nous peut être, de bien vouloir faire en sorte que pareille situation ne se reproduise plus jamais dans les établissements scolaires primaires de notre ville. J’aimerais, de plus, savoir qui est le responsable de ce temps péri-scolaire dans cet établissement : est-ce la directrice ou un agent municipal qui est légalement le responsable de ce temps de pause, et auquel cas connaître les mesures que vous allez mettre en œuvre pour éviter un troisième incident de ce genre, qui une fois encore se termine bien fort heureusement.

A quelques mois de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires sur notre ville (en septembre 2014), vous comprendrez, Monsieur le Maire, les craintes qui sont les nôtres concernant la sécurité de nos enfants.
Dans l’attente d’une réponse et de solutions que je souhaite rapides, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.


Gildas LECOQ

Aucun commentaire:

Publier un commentaire