18 décembre 2013

Prix du Fair-Play : la médaille qui fait sourire !

Mardi 18 décembre à 19h00 se tenait dans les salons de l'hôtel de ville la remise des trophées du Fair-play, décernés aux dirigeants, éducateurs et athlètes ayant fait preuve d'un esprit sportif au cours de l'année. Beau programme sur le papier... 

Initiée par l'Office municipal des Sports (OMS), association soutenue à plus de 80% par la ville de Fontenay qui avait, comme par hasard, décidé d'organiser sa 3ème cérémonie du Fair-Play cette année ! Précisons que la première avait eu lieu en 1998 et la seconde en 2001. C'est donc 12 ans après la dernière édition que nous nous sommes invités à cette manifestation dédiée au Fair-Play sportif !

La première surprise fut annoncée en introduction par le président de l'OMS qui en substance nous annonça que malgré l'appel à candidature, le jury (jury composé de membres de l'OMS et du directeur du service municipal des sports notamment) n'avait reçu aucune proposition et qu'il avait, dès lors, décidé par lui-même des lauréats 2013. 

La seconde surprise fut que parmi les lauréats figurait Jean-François Voguet, maire de Fontenay. Malaise dans la salle à l'annonce de ce prix décerné par une association financée par la ville dans une période électorale à la règlementation si stricte pour tout candidat qui respecte la loi !

Monsieur le maire remercia le jury, rappela sa brillante participation à l'équipe de Basket, la politique dynamique menée par lui-même et nous invita à lever le verre de l'amitié.

Heureusement que dans la liste des lauréats figuraient des femmes et des hommes d'exception qui, à leur manière, ont œuvré pour le sport ou le fair-play sur les terrains de sport. Qu'ils soient évidemment remerciés.

Pour ma part je trouve réellement choquant que 12 ans après la dernière édition de cette cérémonie, une association financée à plus de 80% par la mairie décerne un prix à Monsieur le Maire. Mais à Fontenay-sous-Bois les méthodes et les grosses ficelles sont toujours là, ne nous trompons pas ce genre de clientélisme date et les habitants sauront le reconnaître dans les urnes !

L'esprit sportif aurait voulu que M. Voguet décline ce prix, cela aurait été Fair-play ! Mais soyons sport comme dirait l'autre...



1 commentaire:

  1. Ce qui démontre une fois de plus la capacité du basketteur Voguet à rebondir pour mettre le ballon dans le panier.

    RépondreSupprimer