01 juin 2015

A la commission voirie !

Voici une rapide synthèse des points abordés lors de la dernière réunion de la commission "Voirie" du 27 mai :


-Le budget "voirie" a été présenté. Connaissant les contraintes budgétaires du moment, seuls quelques projets de réfection de rue sont au programme pour 2015, dont la rue Louis-Xavier de Ricard, bien abîmée par les bus qui y sont passés pendant quelques semaines.

Comme trop souvent, hélas, à la question posée dans la salle "Comment choisissez-vous les projets à réaliser ?" aucune réponse claire, la mairie laissant imaginer qu'elle va d'urgence en urgence sans vraiment planifier.

- L'éclairage public : la municipalité reconnaît que 2014 a été une mauvaise année (2012 et 2013 n'étaient pas mieux rappelons le !), mais ça va s'arranger nous promet-on, puisqu'un grand programme de remise à niveau est en cours de réalisation. Mais en attendant la fin du programme, la phase intermédiaire actuelle risque d'être encore difficile.

- Les herbes folles : il y a un an a été prise la décision de ne plus utiliser de produits chimiques pour se débarrasser des herbes folles. Mais, une fois encore, personne ne semble avoir vraiment réfléchi à une solution alternative. "On la recherche, et en attendant on forme les cantonniers à cette alternative et on achète le matériel" est il répondu. Quelle logique ! "Gouverner c'est prévoir" (Emile de Girardin 1806-1881). Ne pas prévoir ça n'est pas gouverner (réciproque à ma sauce). Vu l'ampleur et le nombre d'herbes folles, on va bientôt avoir des trottoirs végétalisés à 100 % ! Il paraît aussi que les herbes folles des trottoirs participent à la biodiversité animale. Tout un programme ! Celui qui verra le premier chevreuil aura droit à la cuisse comme on dit en Sologne.

- Prolongement de la ligne 1 du métro. Deux tracés restent en compétition : celui qui passe par "Les grands pêchers" à Montreuil et celui qui passe par "la ligne de crête du côté du boulevard de Verdun" à Fontenay comme nous l'avions demandé par un vœu rejeté par la majorité municipale mais soutenu par d'autres associations. La majorité municipale répète qu'elle souhaite que le tracé choisi minimise les expropriations et que c'est pour cette raison qu'elle a une préférence pour une station à Montreuil ! Les expropriations sont une sorte d'épouvantail destiné à faire peur. D'ailleurs, personne ne parle jamais des expropriations nécessaires aux Rigollots et à Champigny, pour rien au monde, les "amis" communistes de la majorité de Fontenay n'auraient refusé la ligne 15 malgré les expropriations...

- Le stationnement : Selon la mairie les zones bleues semblent efficaces (quelle découverte !), même si les disques ne sont pas suffisamment surveillés au goût du public présent. La majorité municipale a même annoncé qu'elle étudie la sous-traitance au privé de la gestion des parkings publics. 
Notre groupe était représenté par Brigitte Chambre-Martin et Geneviève Louicellier-Calmels.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire