23 juin 2015

Au dernier Conseil : Notre intervention contre le PLU

« Il est deux choses contraires à une sage délibération : la précipitation et la colère ».
En lisant cette citation de Thucydide tirée de L'histoire de la guerre du Péloponnèse, je ne peux que faire un parallèle avec cette délibération sur le PLU que la majorité Front de gauche nous a demandé de voter au dernier conseil municipal.


Conseil municipal Fontenay intervention sur le... par GLECOQ

En substance que nous propose ce PLU ?

1) De prévoir un règlement qui n'intègre pas le vrai nombre des habitants futurs de notre ville. Nous attendons 7 000 habitants de plus à Fontenay d'ici à 2030, la mairie nous en annonce 3 000.

2) De densifier certains quartiers et non pas de répartir la construction de nouveaux logements dans l'ensemble de la commune, mais de concentrer la densification massive dans 4 zones : hôtel de ville, Rigollots, Parapluies et Alouettes. En revanche rien ne changera dans les quartiers des grands ensembles, les bailleurs seront invités, éventuellement, à rénover les logements d'ici à 2030.



3) La majorité a introduit de nouvelles zones de mixité sociale (mais pas dans les grands ensembles où un rééquilibrage par une offre en accession à la propriété aurait été une bonne chose) mais dans les faits seuls les Rigollots, les Parapluies et une petite partie des Alouettes seront concernés. L'ambition déguisée : tendre vers les 50% de logements sociaux dans la ville.
 

4) De permettre la construction d'immeuble de 15 à 22 m dans certains quartiers à proximité de maisons de ville défigurant ainsi l'aspect patrimonial.

4) De ne surtout pas anticiper une station à Verdun puisque le maire et ses élus préfèrent aider Montreuil à se développer économiquement et socialement.

5) Qu'en matière environnementale la majorité ne pourra tenir ses engagements d'assurer 45m² d'espaces verts par habitants puisque les emprises au sol vont être très importantes dans les zones à densifier et que seulement 10% du terrain devra être de pleine terre dans ces zones (ce qui risque de créer un accroissement des inondations car nous n'avons rien prévu pour leur évacuation alors que de plus en plus de pleine terre va être imperméabilisée). La Ville envisage pour compenser les pertes de pleine terre (34 m² par habitant dans les espaces privés) de construire des murs végétalisés. Avec un coefficient biotope de 0,25 (vs 1 pour de la pleine terre) il nous faudrait dans l'hypothèse basse de 6 000 habitants de plus, mettre en place 0.540 km2 de murs végétalisés soit 12 % de la superficie de Fontenay, pour un coût de 270 millions d'euros (soit 36 théâtres).

6) Que la majorité une fois encore n'a pas prévu de réserver des emplacements d'école dans l'ouest de la commune qui va pourtant être densifiée. Ni même de réfléchir aux solutions de stationnement dans ces quartiers densifiés... où la circulation et le stationnement sont déjà très problématiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire