28 septembre 2015

Allée Germaine-Tillion

A l'occasion du dernier conseil municipal, alors qu'une délibération nous invitait à dénommer une nouvelle voie à Fontenay "Allée Gabriel Lacassagne", la majorité répondant favorablement aux nombreuses remarques déjà faites autour de notre souhait de voir cette voie dénommée "Allée Germaine-Tillon", a modifié la délibération et (enfin) répondu favorablement à notre proposition. Notre collègue Brigitte CHAMBRE-MARTIN avait rédigé un texte pour argumenter notre souhait de voir cette nouvelle dénomination de rue féminisée et surtout rendre hommage à cette résistante voisine de notre ville. Voici quelques extraits de cette intervention qu'elle n'a pas eu l'occasion de lire devant le changement de délibération proposé par le maire :


"Je n'ai rien contre Gabriel Lacassagne... Sauf qu'une allée et une rue du même nom et à proximité engendrent des confusions formelles et regrettables, et vous le savez bien. Lors de la commission des finances qui se tient avant le Conseil municipal, Marc Brunet s'en est inquiété. Une inquiétude formelle, mais de bon sens. Mais pire... La plupart des Femmes de votre majorité s'en son indignées. Au nom de l'Egalité Hommes - Femmes et de la nécessaire parité. Pour elles, comme pour nous, ce serait une occasion manquée. (...) Ce n'est pas une tocade d'opposants pour se singulariser. Souvenez-vous, le 25 août dernier, l'association "osez le féminisme", association dont nous ne nous sentons pas tout spécialement proches, a rebaptisé toutes les rues de l'île de la cité, à Paris, avec des noms de femmes. Ce fut, bien sur, éphémère. Ce fut, pour un court moment d'action militante, "féminicité" ! Les femmes n'ont-elles rien fait d'important ? C'est comme si elle n'avaient laissé aucune trace dans l'histoire ? (...) Germaine Tillion, celle dont nous proposons le nom, celle dont les cendres sont désormais au Panthéon par le choix du Président de la République, François Hollande, est une résistante était une inlassable combattante pour la dignité humaine. Elle considérait, comme chacun d'entre nous, que nous devons rester vigilant face au mal qui peut revenir. Elle incarne le courage et l'engagement. (...) Si vous mainteniez votre proposition d'"Allée Gabriel Lacassagne", ce serait une erreur regrettable sur la forme, et d'idéologie conservatrice ! (...) Ce serait un bel exemple de liberté, un bel hommage à Germaine Tillion en lui dédiant cette allée, un bel hommage aux femmes et à leur place dans l'Histoire."

En séance nous avons découvert que nos interventions lors de la commission des finances avaient sans doute conduit au débat interne puisque le Maire est revenu sur son souhait initial et a proposé de dénommer cette voie "Allée Germaine Tillion". Nous nous réjouissons de ce changement de délibération et avons une pensée pour Agnès Arcier et Marie-France Jourdan qui lors de la précédente mandature avaient déjà proposé le nom de Germaine Tillion à plusieurs reprises.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire