28 avril 2016

Tribune du Mois : Budget 2016, le double langage dangereux pour notre ville !

Le 14 avril dernier, notre groupe a voté contre la proposition de budget 2016 présentée par la majorité municipale. Nous ne pouvons valider la direction dangereuse vers laquelle notre ville se dirige, année après année, au nom d’utopies politiques d’un autre temps, et d’un double langage qui mêle annonces et décisions dogmatiques. Avec 100.000.000 d’euros de dette, il convient désormais de conduire une politique budgétaire adaptée à notre époque, et cesser de penser qu’à Fontenay, parce qu’on n’est pas d’accord, on va réussir à faire changer le monde. Au final, ce sont tous les habitants qui souffrent des conséquences de cette crise économique durable et de ce matraquage fiscal local. 

Double langage :  

1/ La municipalité annonce un bénéfice de 3,5 M d’euros en 2015 alors qu’elle a emprunté 3,9M d’euros la même année. Le bénéfice est donc artificiel et masque un déficit de 450 000 euros. C’est un jeu extrêmement habile mais complètement cynique, qui entraine notre ville sur une pente de plus en plus glissante. De plus, cette stratégie est coûteuse, car nous payons, par ce petit jeu d’écritures, des frais financiers sur 3 M€ d’encours supplémentaires. Ubuesque ! 

2/ La municipalité annonce un désendettement de 4M d’euros. Vrai, mais celui-ci a été réalisé en abandonnant les projets d’investissements nécessaires annoncés. Le désendettement modeste n’est pas venu des capacités de la majorité municipale à freiner les dépenses de fonctionnement à l’aide d’une politique de gestion cohérente, mais en freinant l’investissement, c’est-à-dire l’élan que notre ville devrait avoir dans le futur. 

3/ La municipalité présente un budget 2016 avec une augmentation des charges de fonctionnement et des investissements, une fois encore, trop modeste. Comme si elle ne voyait pas l’impérieuse nécessité à gérer différemment notre commune. Il faut une autre méthode, un cap adapté à l’époque dans laquelle nous vivons, des règles de gestion planifiées afin d’éviter les coupes sombres qui forcément seront mal comprises. Accompagner le changement avec l’ambition de toujours offrir un service public local de qualité. Voilà le cap que propose notre groupe. 

4/ La municipalité, pour financer ce budget, annonce une baisse de 5% de la taxe d’habitation mais va augmenter la taxe foncière de +12% ; de plus, la part départementale votée par leurs amis politiques va augmenter de +5,8%, c’est au final une hausse de +17,8% qu’il faudra assumer et qui touchera particulièrement les familles avec enfants. Quand l’impôt devrait être la participation de chacun à la hauteur de ses possibilités au financement du budget communal, la majorité municipale le transforme en « outil politique » qui oppose les habitants les uns aux autres. Nous invitons la majorité, en cette période de changement, à revoir sa copie et surtout sa méthode, pour proposer un budget qui tienne compte du monde et de l’environnement qui nous entoure, mais surtout qui s’adresse bien à tous les habitants et pas seulement à quelques-uns.

Retrouvez l'intervention de notre groupe en vidéo :


Conseil municipal - Budget 2016 - Fontenay-sous... par GLECOQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire