15 juin 2016

Stationnement anarchique... rien de nouveau !

Ce 13 juin 2016 aux abords de l'école Pasteur (angle Pasteur/Emile Roux), le stationnement illicite d'un véhicule a (une nouvelle fois hélas) généré une situation de congestion avec blocage de la progression des bus de la ligne 124 qui emprunte cette rue. 

Après de nombreuses minutes d'attente, le conducteur de la ligne a souhaité continuer à progresser avec l'aide des passants et parents présents : après plusieurs manœuvres et en endommageant la partie arrière gauche de son véhicule il a enfin pu passer... Cette situation n'aurait pas été rencontrée si une présence de la police municipale avait été effective à ce carrefour "stratégique" ce qui n'est plus le cas depuis maintenant plusieurs mois.

Les difficultés de circulation rencontrées par les lignes de bus dans le bas Fontenay sont d'ailleurs récurrentes : une situation similaire a, d'ailleurs, été observée le samedi 4 juin dernier vers 15h à l'angle de la rue Boschot et de la rue du Commandant J.Duhail avec plusieurs véhicules en stationnement illicite (y compris sur le passage piétons) empêchant le bus de la ligne 124 d'effectuer sa giration. Là encore, après plusieurs minutes d'attente, le conducteur avait pris la décision d'aller effectuer une manœuvre à l'angle Duhail/Couderchet) pour se sortir de cette situation...

Ces deux exemples illustrent malheureusement une situation récurrente dans de nombreux quartiers de notre ville. Notre groupe par la voix de Lionel Bertrand, élu en charge de la question du stationnement et des circulations a interrogé la municipalité et les services en leur demandant quelles étaient les mesures envisagées pour éviter que ces situations, qui sont insupportables tant pour les conducteurs de bus que les passagers et même les riverains, ne se reproduisent à l'avenir ? 


Parce que la sécurité routière est au cœur de nos préoccupations, nous avons aussi demandé de réintroduire une présence régulière d'un ASVP à l'angle Pasteur/Roux pour les quelques semaines qui restent avant les congés scolaires d'été afin de sécuriser ce carrefour qu'empruntent de nombreux camions de béton au moment où les enfants se rendent à l'école le matin entre 8h30 et 9h.

Plus que jamais notre priorité est de placer la qualité de vie comme ambition pour notre commune et pas seulement d'inscrire des principes, qui ne sont pas appliqués, comme le fait hélas quotidiennement la majorité de Monsieur Gautrais.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire