17 octobre 2017

Seniors : chacun doit trouver sa place dans la ville

C’est toujours avec le même plaisir que j’ai pu saluer chacun des convives et amis du traditionnel « banquet des retraités » samedi midi.
Traditionnellement, le mois d’octobre est un mois consacré à nos aînés. Chaque année dans de nombreuses collectivités de France est célébrée la « Semaine bleue ». Semaine qui constitue un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.

Fontenay n’a pas fait le choix de s’inscrire dans ce programme mais cela ne retire en rien au nombre de services qui sont proposés dans notre ville.
Pour notre part, nous pensons que chacun devrait trouver sa place à Fontenay, quel que soit son âge, sa condition sociale ou son quartier. Il convient donc d’aller beaucoup plus loin vis-à-vis des seniors notamment en cette période et avec la décision du gouvernement d’augmenter la CSG.

Les actions destinées à nos ainés ne peuvent se résumer aux seules actions sociales, comme c’est malheureusement souvent le cas à Fontenay.

Être à l’écoute de nos aînés, c’est aussi et avant tout intégrer le fait que sous cette « appellation générique », il y a différentes générations qui ne peuvent pas forcément se retrouver dans les mêmes activités ou services. Il convient, dès lors, de proposer un panel d’activités et de services cohérents et attendus par ces femmes et hommes retraités. On oublie trop souvent celles et ceux qui sont servis dans cette ville pour ne regarder que ceux qui servent. Mettre en place une politique adaptée c’est être à l’écoute de tous. C’est notre projet pour Fontenay-sous-Bois.

Je m’étonne par exemple, dans une ville qui se dit si démocratique et participative comme la nôtre, qu’il n’existe pas à ce jour un conseil des seniors. Nous le proposons depuis des années car nous savons combien cela nous permettrait de bénéficier de la richesse de leurs expériences, en les associant enfin à la démocratie locale.

Ce conseil pourrait nous apporter énormément aussi sur les besoins en matière de sécurité et d’amélioration du cadre de vie. Ce matin je lisais encore un courrier adressé par des retraités des Maillard 225 à Monsieur le Maire qui m’alertait sur des problèmes de sécurité. Devant l’inaction de la mairie, ils souhaitaient me faire connaître leurs problèmes. Extraits. « C’est inacceptable de voir comment vous (le maire et sa majorité) avez laissé notre cité se dégrader…. Où sont les promesses faites lors des élections ? Lorsque vous faisiez du porte à porte en nous disant que vous étiez solidaires et que vous feriez le nécessaire… Nous avons été idiots de vous croire, puisque notre cité s’est dégradée et que personne ne daigne se déplacer pour voir dans quel état elle se trouve. (…) Parlons de la Police Municipale…. Savez-vous qu’elle s’est déplacée pour aller sonner à la porte d’un locataire handicapé qui habite au XX avenue Charles Garcia? Car il avait laissé ses branches d’oliviers sur la pelouse … Par contre, elle ne va pas déranger ces jeunes qui laissent leurs bouffes, détritus, mégots de shits par terre en leur demandant de ramasser. Non, elle passe en voiture en ralentissant et bien sûr ne s’arrête pas. C’est le monde à l’envers ».

Défendre une ville pour tous ne doit pas être un simple slogan qu’on agite au moment des élections mais bien un cap que l’on suit durant tout un mandat. C’est ce qui guide en tout cas notre engagement. Ensemble, Fontenay pour vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire