05 mars 2019

Tribune du Mois : Le matraquage fiscal à Fontenay est une réalité !

Le saviez-vous ? Les français, dans leur grande majorité, sont en colère contre les gouvernements successifs en raison notamment du matraquage fiscal et des augmentations de taxes qu’ils subissent. A Fontenay-sous-Bois, c’est la même chose.
En 10 ans, la taxe foncière a augmenté de 25% pour la part communale et de 36% pour la part départementale !
Sur la même période, la taxe d’habitation a augmenté de 12% !
Et les tarifs des prestations diverses (périscolaires, culturelles…) n’ont jamais cessé d’augmenter !
Si chacun constate la colère des Français, nous, élus de terrain, entendons d’abord celle des habitants de Fontenay.
Et pour cause ! On peut d’ailleurs légitimement s’interroger sur la destination de ces recettes fiscales.

Où passent les 150 millions d’euros de budget annuel de notre ville ?
On est en droit de se poser la question. Car avec près d’1 milliard d’euros sur la durée du mandat, le bilan de la municipalité est bien maigre. En 6 ans l’actuelle majorité n’aura construit aucune école supplémentaire pour désengorger nos classes. Elle n’aura rénové aucun gymnase, aucun foyer des retraités qui mériteraient pourtant une rénovation urgente.
Avec ce budget de plus de 150 millions annuels, on devrait pourtant en faire, de belles choses !
L’éclairage public n’a pas été amélioré de manière significative, peu de trottoirs ont été réhabilités, la propreté s’est dégradée !
Quant à la tranquillité publique et la sécurité, sont-elles mieux garanties ? Non, hélas.

Rendez l’argent !
Avec 150 millions d’euros annuels, les Fontenaysiennes et Fontenaysiens aurait pu espérer que notre ville utilise au mieux cet argent en construisant des équipements publics adaptés aux attentes de nos concitoyens et en améliorant le cadre de vie, la voirie, l’éclairage public, la sécurité, la propreté. L’argent public est avant tout celui des habitants, ne l’oublions pas !
Et bien non.
Ces augmentations de taxes n’ont servi qu’à réduire faiblement la dette abyssale de près de 100 millions d’euros, dette qui est la conséquence de l’accumulation d’une gestion catastrophique des 10 dernières années !
Si le maire communique à outrance sur les lancements de nouveaux projets, son bilan est terriblement creux et ne présente rien de concret pour les habitants. Comme souvent, il n’assumera pas, préférant désigner des coupables au sommet de l’État ou à la tête des entreprises du CAC 40… qu’il accueille pourtant avec un plaisir non dissimulé quand elles viennent s’installer dans notre ville sans pour autant, hélas, créer d’emplois pour les Fontenaysiens.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire