03 avril 2019

Bien gérer une ville pour respecter ses habitants !

Le Maire et son équipe ont récemment présenté le Rapport d’Orientation Budgétaire pour 2019. Disposition légale, ce rapport a pour objet de définir les réalisations pour l’année à venir, préciser les services proposés et surtout les moyens et la méthode que la Ville met en œuvre pour les financer.

Comme il s’agit de l’argent des contribuables, c’est-à-dire le vôtre, il nous a semblé important de vous exposer notre vision.
- NON, nous ne partageons ni le projet, ni la méthode de l’actuel maire en matière budgétaire.
Nous n’oublions pas que ce sont les habitants qui sont les principaux contributeurs du budget municipal. Le maire devrait
s’en souvenir.
- NON, l’ordre des priorités budgétaires n’est pas le bon. L’urgence du mandat qui s’achève n’était pas d’allouer plus de 15 millions d’euros
à la construction d’un théâtre mais plutôt de rénover nos rues, nos écoles primaires, nos gymnases ou nos clubs de retraités. En 6 ans, aucun projet conséquent n’aura été réalisé.
- NON, le budget communal n’est pas cohérent.
Nous pensons que les charges de fonctionnement de la mairie pèsent encore trop lourdement sur le budget global. Ces charges empêchent notre ville de faire les investissements justes et nécessaires qu’attendent les Fontenaysiens.

Nous sommes une ville « riche » mais affreusement mal gérée !
Le maire semble toujours gêné de dire que notre ville, avec plus de 150 millions d’euros de budget, est une ville riche. Le potentiel fiscal de Fontenay est largement au-dessus des villes voisines comme Nogent, Vincennes ou Le Perreux. Au vu de l’état de notre voirie ou de nos équipements publics, c’est difficile à croire mais c’est pourtant vrai !
Malgré l’importante manne fiscale apportée par les grandes entreprises présentes à Fontenay, les charges qui pèsent sur les ménages augmentent pourtant d’année en année. À cela deux raisons : les augmentations de taxes locales décidées par la majorité municipale et la hausse des bases fiscales.
Contrairement aux affirmations du maire, il n’y a pas de stabilité de la fiscalité à Fontenay.
En 2019, la base nette imposable de la taxe d’habitation va ainsi augmenter de près de 3% et celle de la taxe foncière de 3,2% !
Quand le maire annonce le gel des augmentations d’impôts, sa politique de bétonnage permet dans le même temps, mécaniquement, une hausse des bases de calcul.
Si la majorité avait vraiment du respect pour ceux qui payent des impôts à Fontenay, elle aurait dû, dès 2014, adapter ces taux d’imposition sur les ménages.

Une méthode de désendettement qui plombe notre avenir !
Malgré une dette très importante la ville aurait pu investir. Difficile à croire et pourtant c’est vrai ! Mais rien n’a été fait.
Soyons précis. Depuis 2015, les deux maires qui se sont succédé n’ont cessé d’affirmer que le niveau d’endettement de Fontenay n’était pas alarmant. 104 millions d’euros ça n’était pourtant pas rien. Notre ville a même frôlé la mise sous tutelle en 2015 !
Pourtant, malgré leurs dires, ils ont tenté de réduire cette dette. Nous avions donc raison d’insister sur ce point. Toutefois, la méthode de désendettement mise en oeuvre par le maire n’est pas la bonne !
NON, on ne réduit pas la dette en réduisant l’investissement. On réduit la dette en diminuant principalement les dépenses de fonctionnement. On dégage ainsi plus d’autofinancement qui permet, au final, de faire plus d’investissements sans avoir uniquement recours à l’emprunt. En investissant, on prévoit l’avenir mais surtout on réhabilite, par exemple, nos équipements publics et donc on réduit nos charges de fonctionnement. Voilà la bonne méthode.

Double peine !
Les emprunts toxiques du passé, l’absence de règles de gestion, le poids du budget de fonctionnement ont conduit Fontenay dans une impasse. Pour se désendetter, les Élus de la majorité ont fait deux mauvais choix : réduire l’investissement et augmenter les impôts fonciers. Leur logique : faire « payer » les entreprises en augmentant la taxe foncière, oubliant que de nombreux habitants propriétaires de leur logement seraient eux aussi impactés !
Une fois encore, l’équipe municipale actuelle démontre son incapacité à savoir bien gérer les finances de notre Ville. Alors, pour masquer ses lacunes, elle présente des projets alléchants qui n’ont encore couté aucun euro... c’est dire que la dette va de nouveau flamber !
Les Fontenaysiens ne sont pas dupes. Ils savent que si la méthode de gestion des finances publiques que nous préconisons depuis 5 ans avait été mise en œuvre, les projets promis fonctionneraient déjà ! Un an avant les municipales de mars 2020, promettre la lune est une ficelle un peu grosse.