26 juin 2019

Tribune du Mois - Conseil municipal : des intimidations intolérables !

A l’occasion de la dernière séance du conseil municipal, deux militants de la majorité, par ailleurs agents communaux, deux agitateurs bien connus pour organiser depuis 5 ans une déstabilisation de la salle à chacune de nos interventions, ont dépassé une ligne rouge qu’ils n’auraient jamais dû franchir.
Ces deux hommes, connus également pour les insultes et autres menaces physiques qu’ils exercent régulièrement, ont décidé de s’attaquer à deux de nos soutiens qui étaient présents dans le public dont une femme de notre équipe. 


En dépit de propos insultants et sexistes, nos soutiens n’ont pas répliqué et sont restés dignes. Pendant de longues minutes, ces deux tristes personnages ont continué leur harcèlement et essayé par tous les moyens de les impressionner, jusqu’au moment où l’un des deux hommes s’est permis de venir se coller à touche-touche et de poser sa main sur l’épaule de notre collègue féminine voulant lui imposer un « selfie ».


Malgré notre intervention, le maire qui a pourtant le pouvoir de police et devrait donc faire respecter le règlement du Conseil n’a pas souhaité interrompre la séance ni demander à ces deux provocateurs de quitter les lieux. 


Pas un élu de la majorité pourtant habituellement si prompt à défendre ce genre de menaces faites aux femmes n’est intervenu. Nous déplorons et condamnons ces intimidations, verbales et physiques, mais aussi ces attitudes et absences de réaction.
À l’évidence elles n’ont pas leur place dans le débat démocratique local et encore moins au sein de la maison commune qu’est l’hôtel de ville. Il ne s’agit en aucun cas d’en faire une affaire d’état mais juste de porter à la connaissance de toutes les fontenaysiennes et tous les fontenaysiens ce que les élus d’opposition et leurs soutiens subissent depuis plus de 5 ans. 


Cette fois a été celle de trop et nous avons décidé d’y donner les suites judiciaires qui s’imposent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire