02 mars 2020

Faire reculer les discriminations et l'isolement

FAIRE RECULER LES DISCRIMINATIONS ET L’ISOLEMENT
Vivre en harmonie, c’est accepter l’autre, quels que soient ses choix de vie ou sa manière d’être et de vivre. Nous souhaitons que chacun puisse accéder aux mêmes droits.


NOS SOLUTIONS

RENFORCER les actions et les projets de lutte contre toutes les formes de harcèlement, de discriminations, de racisme, de sexisme et d’homophobie. Nous développerons un plan de formation et d’accompagnement à l’attention des agents municipaux et des bénévoles des associations sur la prévention, la détection et le traitement de ces discriminations.

VEILLER à l’égalité des droits et à la parité dans l’ensemble des instances municipales. Comme employeur public, nous veillerons à être exemplaire dans l’accès des femmes aux responsabilités, afin d’atteindre la parité et favoriser l’égalité professionnelle.

DOUBLER le nombre de logements relais (2 actuellement) réservés aux femmes victimes de violences et mutualiser ces logements, au sein d’un réseau de villes appartenant au Territoire, afin de garantir à ces femmes une mise en sécurité temporaire et un éloignement. De même, pour favoriser le maintien de la famille dans le logement d’origine tout en garantissant un éloignement sécurisant pour la victime, nous veillerons à accompagner les personnes éloignées.

MODERNISER
les systèmes d’alerte, de détection et d’intervention auprès des personnes sans domicile fixe afin d’agir plus rapidement.

ORGANISER
un accompagnement et un suivi des personnes mises sous tutelle en liaison avec les aidants et accompagnants.

« S’attaquer à la réalité des violences faites aux femmes, c’est refuser l’inacceptable. S’attaquer à toutes les formes de harcèlement et lutter contre toutes les formes de discrimination, c’est oeuvrer à rendre notre ville plus humaine et harmonieuse. Il y a les mots et il y a l’action. Avec Gildas LECOQ, nous avons travaillé, pendant de nombreuses années et sans communication superficielle, pour répondre à ces questions et apporter des réponses justes et respectueuses aux victimes et à leur famille. » Brigitte Chambre-Martin, conseillère municipale, conseillère territoriale


SOYONS + EFFICACES
Créer la charte « réagir » pour engager la ville dans la lutte contre les violences intrafamiliales, faites aux femmes ou aux personnes en situation de faiblesse (seniors et handicapés). En liaison avec les services sociaux communaux, départementaux, et les associations locales et le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, cette charte permettra de simplifier la démarche des victimes et de leur offrir un accompagnement rapide et personnalisé (soutien financier, prise en charge, accompagnement, relogement, conseil juridique…).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire