02 mars 2020

Favoriser l'accès au logement des Fontenaysiens

FAVORISER L’ACCÈS AU LOGEMENT DES FONTENAYSIENS
Nous voulons donner à chaque Fontenaysien la possibilité d'accéder à un logement décent et adapté et permettre ainsi aux familles d’effectuer leur parcours résidentiel dans notre ville.

NOS SOLUTIONS

MAINTENIR le taux de 33 % de logements sociaux dans notre ville – la loi n’impose que 25 % – en privilégiant les attributions aux Fontenaysiennes et Fontenaysiens et en veillant à la transparence des attributions.

FACILITER les parcours résidentiels en créant un « fonds de compensation solidaire » permettant aux locataires âgés qui le souhaitent de trouver un logement moins grand sans augmentation de loyer. La ville participera également au financement du déménagement des personnes de plus de 65 ans.

INCITER ET ENCOURAGER les bailleurs sociaux à la rénovation intérieure de leur parc et au bon entretien des parties communes en favorisant notamment la réhabilitation des parkings et des caves.

FAVORISER la mixité au sein du parc social notamment entre les générations grâce aux différents modes de conventionnement et à une bonne répartition des logements sociaux sur l’ensemble du territoire. Nous veillerons à la création d’une offre de logements réservés aux jeunes travailleurs, étudiants et à nos aînés et développerons l’habitat intergénérationnel.

REMETTRE
en location les 1 000 logements vacants existant dans notre ville en actionnant un dispositif exceptionnel d’aides techniques et financières pour lutter contre l’habitat dégradé. Ces « Opérations programmées d’amélioration de l’habitat » permettront d’aider les propriétaires et locataires à réhabiliter les appartements anciens. Nous soutiendrons également l’embellissement de l’habitat en favorisant la rénovation et le ravalement.

DÉVELOPPER
la construction de maisons individuelles (sociales et privées) dans les zones à forte densité pour « recoudre » la ville et mettre en place une graduation des hauteurs des constructions afin de faire la liaison entre les quartiers pavillonnaires et les grands ensembles.



« Je suis en fauteuil roulant depuis mon enfance et force est de constater que notre ville est très en retard sur l’agenda d’accessibilité programmé. Circuler en fauteuil roulant sur les trottoirs de notre ville est une galère quotidienne pour une personne comme moi en situation de handicap, mais aussi pour nos aînés ou les parents avec des poussettes. » Marc Riguidel, habitant au Village




SOYONS + ATTENTIFS 
La question du handicap doit être intégrée et déclinée dans l’ensemble des politiques municipales de façon pragmatique et cohérente.
Nous soutiendrons les associations intervenant dans le domaine du handicap en créant un « Comité consultatif du handicap » pour mutualiser les expériences et éclairer les décisions de la Commission d’accessibilité.
Nous encouragerons et favoriserons la représentation des personnes porteuses de handicaps en poursuivant les actions événementielles comme les Handicapades.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire