12 novembre 2020

"Les gars, faites gaffe à vos boules" 🎳

On ne le dit jamais assez, mais le cancer testiculaire est le plus fréquent chez l'adulte jeune (15 – 35 ans). Dans 96% des cas, s'il est diagnostiqué à temps, la guérison est possible.

Pour casser les tabous, l'association Cerhom, première association française dédiée aux cancers des hommes, et le mouvement #Movember ont fait réaliser un petit film à la fois humoristique et très pédagogique sur le cancer des testicules ! Je vous invite à le regarder et surtout à le partager !
 
 

11 novembre 2020

11-Novembre : Hommage

Dans des conditions sanitaires particulières, la cérémonie du 11-Novembre s’est tenue en comité restreint. Nous remercions Christophe Mathieu d’avoir représenté les élus du groupe Avec vous pour Fontenay.
De 1914 à 1918, des millions d’hommes sont mobilisés sur tous les fronts, en France, en Belgique, en Italie, dans les Balkans, en Russie… L’Europe était exsangue, le monde entier affecté par la déflagration de cette grande Guerre.

En ce 11 novembre 2020, 102 ans après de la fin de conflit terrible, l’un des écrivains qui a sans doute le mieux retranscrit la violence de ces combats, Maurice Genevoix fait son entrée au Panthéon.

L’Académicien et prix Goncourt 1925 décrit avec son style littéraire inimitable la violence de ses combats dans son célèbre livre Ceux de 14 :

« Il pleut toujours. La glaise commence à couler sous nos corps. Les obus tombent toujours avec la même abondance régulière. (…) Sous la loque noire qui me couvre, une odeur de caoutchouc rance me colle au visage comme un tampon. Mes mains brûlées me cuisent et leur peau gonflée se détache ; la fièvre bat mon front à grands chocs martelés ; mes pieds gèlent… Je ne sens rien, tant les voix crient autour de moi, tant l’entonnoir empli de nuit blafarde vacille et hurle de souffrance ».

En ce onze novembre, l’acte de mémoire que revêt cette cérémonie est bien plus qu’un simple devoir accompli dans le seul respect des combats passés, c’est un hommage de la Nation à celles et ceux qui ont défendu notre République. Elle prend, en ces temps compliqués, encore plus de sens.


17 octobre 2020

Assassinat de Samuel Paty

Le pays des Lumières ne peut et ne doit laisser l’obscurantisme l’atteindre.

La République Française, c’est notre pays celui avant tout de la Liberté.

Samuel Paty enseignait l’Histoire et la géographie. Il professait la liberté d'expression, l'esprit critique et les valeurs de la République.

Serviteur de l’Etat il a été décapité. Je n’ai pas de mot pour condamner cela. Je pense à sa famille, ses proches et ses collègues.

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne (...) La nuit produit l’erreur et l’erreur l’attentat (...) Allumons les esprits, c’est notre loi première. Et du suif le plus vil faisons une lumière. »  Victor Hugo.

 


 

05 septembre 2020

Bonne rentrée

Comme le disait Pierre Waldeck-Rousseau, père fondateur de la Loi 1901, à propos des associations :  “ Il n'y a pas d'armure plus solide contre l'oppression, ni d'outils plus merveilleux pour les grandes œuvres.”
Nous le savons une association c’est un désir, c’est une idée, c’est une passion. Une association c’est parfois même un défi ou un combat.
 

Avec les élus de notre groupe Brigitte Chambre Martin, Faïza Indja, Lionel Bertrand, Christophe Mathieu et nos soutiens Rim Choura, Isabelle Bayol, Evelyne Cacais, nous avons été à leur rencontre à l’occasion de la traditionnelle journée des associations. A cette occasion nous avons pu échanger sur cette rentrée singulière mais qui n’a, malgré tout, pas freinée les habitants. 

La détermination des nombreux bénévoles reste entière et les inscriptions nombreuses : c’est un signe d’espoir.

OUI, une association, c’est un groupe, c’est un collectif, c’est une équipe, c’est une âme et toujours une solidarité. Nous serons toujours à leur côté pour les aider dans leur mission locale si importante.

26 mai 2020

Election du Maire

Avec Clémentine Audrey, Faïza Indja, Brigitte Chambre Martin, Lionel Bertrand, David Guyot et Christophe Mathieu nous avons siégé à l'occasion de l'installation du conseil municipal.

Lors de mon intervention, j'ai tenu a saluer et remercier les membres de mon équipe, nos nombreux soutiens et les habitants qui ont voté pour notre liste.

Dimanche 15 mars dernier, dans des conditions sanitaires que personne n’aurait pu imaginer, et à la suite des déclarations  d’un président de la République et d’un Premier Ministre qui ont fini d’effrayer et de déstabiliser les Françaises et les Français, les élections municipales se sont malgré tout tenues.
Alors que chacun des candidats avait mis durant des mois, voire des années, du cœur et de l’enthousiasme à aller au-devant des habitants en quelques heures, ce qui devait être un grand rendez-vous de démocratie de proximité s’est transformé en fiasco démocratique généralisé.

A Fontenay-sous-Bois, sur les plus de 33.000 habitants inscrits moins de 13.000 se sont déplacés. Du jamais vu pour une élection municipale. 7.000 d’entre eux ont placé en tête la liste conduite par le maire sortant et lui ont permis d’être élu dès le 1er tour. 

7.000 voix, soit à peine 300 voix de plus que le nombre de suffrages que nous avions recueilli en 2014... pour nous retrouver dans l’opposition. Le constat est qu’aujourd’hui le maire a gagné en faisant guère mieux... que ses opposants d’hier ! Un paradoxe.

Nous aurons donc à Fontenay-sous-Bois durant 6 ans, un maire élu, certes, mais minoritaire dans sa ville, face aux 80% qui ne l'ont pas choisi ! Il y a des rois sans royaume, nous avons un maire sans électeur.

Je fais confiance à mon équipe et à nos nombreux soutiens qui ont fait le choix du rassemblement pour travailler durant ses 6 ans au service de notre ville et de l'ensemble de ses habitants. 

Seule et unique liste de rassemblement, dépassant tous les clivages politiques, nous avons fait preuve de pragmatisme et d'honnêteté. Cette équipe sera la voix des 80% de Fontenaysiennes et Fontenaysiens qui n'ont pas choisi la majorité municipale. Et, parce que c’est le mandat qui nous a été confié, notre action sera comme toujours constructive pour les habitants de notre commune.


08 mai 2020

8 Mai 1945 - 8 Mai 2020

Ce matin à l’occasion d’une cérémonie intime et dans le respect des gestes barrières, je représentais notre groupe d’élus pour commémorer la capitulation du nazisme et de son horreur le 8 mai 1945.
 
Malgré la pandémie, ce 8 mai 2020, 75 ans après, nous étions là, comme chaque année, au pied des monuments aux morts pour nous souvenir de cette guerre effroyable, la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité.
 
Ce 8 mai 1945 partout dans le monde l’espoir renaissait. Souhaitons qu’il en soit de même aujourd’hui, et que ce virus capitule à son tour.
 
Après les grands chaos, l’histoire nous a montré que nous avions toujours réussi à nous relancer et repartir de l’avant. C’est le vœu que je forme en ce jour du souvenir.
 

16 avril 2020

Soutien à nos professions médicales

Avec Brigitte Chambre Martin, conseillère municipale, nous étions aux côtés de Laurent Jeanne, hier à Fontenay pour distribuer, au nom de Valérie Pecresse et de la Région Ile-de-France, 1000 masques à chacune des 14 Pharmacies de notre ville.

😷 Ces masques seront distribués aux personnes malades, sur ordonnance.

Merci à Laurent pour cette distribution sur l’ensemble de nos communes et à la présidente de Région, Valérie Pécresse pour cette dotation qui a été reçue par les pharmaciens avec soulagement. Cette initiative leur permettra de mieux répondre à la demande des personnes les plus fragiles. 

🦠 Face à ce virus, nous avons un rôle à jouer celui de respecter les gestes barrières et de rester chez soi. Prenez soin de vous.